Voir le diagramme

UNE PROPRIÉTÉ UNIQUE,
PRESQUE MAGIQUE

Aux bords du fleuve Duero

Des presque 1 000 hectares qui composent le domaine Vega Sicilia, 210 sont consacrés à la culture de la vigne. Nos vignes émergent de sols ayant des particularités très concrètes ; pour leur formation, l'influence du cours du fleuve Duero et le temps, ont été vitaux. Dans le domaine de Vega Sicilia, des vignes sont cultivées depuis plus de cent ans, ce qui a rendu possible l'obtention d'un matériel végétal et d'un patrimoine génétique propre. Et ce, uni à une manipulation extrêmement soignée et respectueuse de la vigne et du milieu, rend possible l'obtention de vins uniques.

Plus
Fermer

UNE PROPRIÉTÉ UNIQUE,
PRESQUE MAGIQUE


La vigne suppose pour Vega Sicilia l'axe central de son activité élaboratrice. Tout naît dans la vigne et ce sera elle qui établit les qualités et les singularités des vins qui, a posteriori, ici dans la cave, se verront ratifiées.

 

Les 210 hectares destinés à la vigne sont divisés en trois variétés : Tempranillo, Cabernet Sauvignon et Merlot. De ces 210 hectares, 140 sont employés dans l'élaboration de Valbuena et Único, et le reste est destiné à Alión. 

 

Tout le vignoble se structure en 52 lots de vinification différents en fonction de la variété du raisin, de l'âge de la plante et des 19 classements taxonomiques de sol existant dans le domaine.

 

L'âge minimum des plantes avec lesquelles il est élaboré est de 10 ans, et l'âge moyen en production est de 35. Dans le cas des vieux vignobles comme Ontañón, planté en 1910 après le phylloxéra, les parcelles ont été étudiées et analysées pour terminer par sélectionner les clones qui donneront lieu aux plantes mères, patrimoine végétal de la cave.

 

Le vignoble chez Vega Sicilia présente un cadre de 3 x 1,5 m, ce qui fait un total de 2 222 plantes par hectare avec des productions moyennes de 1 à 1,5 kg de raisin par plante.

 

La préparation du terrain est un autre des facteurs qui rend Vega Sicilia particulière. La replantation sur le domaine est un processus plus long que d'habitude, car la désinfection du terrain est naturelle. Dans notre cave, est suivi un mode biologique et sélectif qui écarte les produits artificiels afin d'éliminer les nématodes existant dans le sol qui peuvent abîmer les ceps. C'est pourquoi sont utilisées des plantes d'effet nématicide qui mettent cinq ans à purger le terrain. Il faut prendre en compte qu'un sol planté d'une vieille vigne a des fortes populations de nématodes, et cela implique qu'en enlevant la vieille plante, avant de mettre la nouvelle, un profond processus de nettoyage doit être abordé.