TORO, TERRE DES VINS

Une autre expression des vins du Duero

La tradition vitivinicole de la région du Toro remonte même à avant la domination romaine, tel qu'il a pu être vérifié grâce aux vestiges et aux restes archéologiques trouvés dans la zone. Sa réputation se répand au Moyen Âge, au cours des XIIe et XIIIe siècles, lorsque des privilèges royaux sont concédés aux vins de Toro. Il est de même présumé qu'il s'agissait de vins qui ont traversé l'Atlantique avec Colomb dans la découverte de l'Amérique, et la région a été l'une de celles qui a nourri de vin la France affectée par l'épidémie du phylloxéra au début du XXe siècle dernier.